OK
NoyanPars

Yalda

Les Iraniens du monde entier célèbrent Yalda, l'une des plus anciennes fêtes persanes. La fête date du moment où la majorité des Perses étaient partisans du zoroastrisme avant l'avènement de l'islam. Pendant cette fête, les Iraniens célèbrent le renouvellement du soleil et la victoire de la lumière sur l'obscurité. Considérée comme la plus longue nuit de l'année, Yalda est une fête célébrée par les Iraniens depuis l'antiquité à l'occasion de l'anniversaire de Mithra, la déesse de la lumière. Yalda, qui signifie naissance, est un mot Syriaque emprunté par les iraniens. Il est également appelé Shab-e Chelleh, une célébration du solstice d'hiver le 21 décembre - la dernière nuit de l'automne et la plus longue nuit de l'année.
Les anciens Perses croyaient que les forces du mal dominent la plus longue nuit de l'année et que le lendemain appartient au Seigneur de la Sagesse, Ahura Mazda.
Yalda est un moment où les amis et les familles se réunissent pour se parler, manger et lire les poèmes de Hafez, jusqu'à l'aube. Parmi les fruits servis pendant la soirée, la consommation de la grenade et de la pastèque est incontournable. Les textes anciens indiquent que la couleur rouge de ces fruits symbolise les nuances cramoisies de l'aube et la lueur de la vie, invoquant la splendeur de Mithra.